CULTURE | TOUT LE DÉPARTEMENT
18 janvier 2021

Un jour, une œuvre : La Géante

Cette semaine, découvrez "La Géante", roman présenté par la Villa départementale Marguerite Yourcenar. Une plongée dans la montagne où vivent des personnages aux existences rugueuses, que seuls les mots sauront ramener vers la lumière.

Invitée en résidence à la Villa Marguerite Yourcenar en 2019, Laurence Vilaine met à profit ce temps précieux pour mener à terme son roman La Géante, publié depuis aux éditions Zulma.

Ce récit envoûtant, empreint de poésie et de lyrisme, nous  transporte au cœur d'une nature grandiose, sur les traces de deux femmes qui pourraient être le reflet l’une de l’autre.

Noële mène une vie plutôt solitaire avec son frère dans cette montagne qu’elle a nommée La Géante, jusqu’à ce qu’une femme sans nom, pioche à l’épaule, arrive de la ville dans cet univers sauvage.

Au contact de cette femme inconnue, Noële intercepte des correspondances personnelles et s’ouvre alors au pouvoir des mots, tout en découvrant l’amour qui porte ou bien qui encombre. La Géante gronde les souvenirs, et l’amour perdu aussi.

Illustration
Laurence Vilaine

Née à Tours, Laurence Vilaine a suivi des études universitaires d’anglais puis a parcouru les pays d’Europe de l’Est avant de s’installer à Nantes pour se consa­crer à des travaux journalistiques et à l’écriture de livres de voyage.

Son premier roman, Le silence ne sera qu’un souvenir, est publié en 2011 chez Gaïa Éditions. Elle anime également de nombreux ateliers d’écriture, notamment en centre pénitentiaire.

En 2016, à l’issue d’une résidence d’écriture à Marseille, elle publie La Grande Villa chez Gaïa Éditions, récit sur sa conquête de l’écriture et la mort de son père. Elle dit elle-même son texte à l’occasion d’une performance avec un musicien.

Crédits photo : portrait de l'auteure : Bruno Dewaele / Livre : éditions Zulma

Pour aller plus loin

Retour au sommet