JEUNESSE ÉDUCATION | CAMBRÉSIS
4 mai 2020

Les collégiens de Cambrai lancent la Chorale confinée

Toi + Moi + tous ceux qui le veulent... La chanson de Grégoire résonne sur la toile et réunit pendant le confinement les élèves du collège de Fénelon, autour d'une oeuvre commune.

Depuis le début de confinement, Nicolas Watremez, professeur d'éducation musicale au collège Fénelon de Cambrai, a gardé comme l'ensemble de ses collègues un contact numérique avec ses classes, dans le cadre de la continuité pédagogique. Mais ce professeur investi s'est dit qu'il pouvait apporter encore plus à ses élèves...

Toi + Moi + tous ceux qui le veulent

Début avril, il relaie un large appel au volontariat auprès de tous ses élèves, des classes de 6ème aux classes de terminale, pour monter une chorale virtuelle. Les enfants ont adoré, les parents aussi , se souvent-il.

Sur la chanson de Grégoire, Toi + Moi, Nicolas Watremez invite chacun des participants à chanter  ce message simple de solidarité , en se calquant sur la tonalité de la chanson de la version des Kids United. Il a reçu des dizaines d'enregistrements.

Après quelques heures de travail à son domicile, où il possède un petit studio d'enregistrement, le tour est joué et a vidéo en ligne sur Youtube.

On s'est entraîné à deux avec ma sœur, c'était drôle de s'enregistrer, le rendu final est super ! se réjouit June, élève de 6ème.

Sa maman, Emilie, est plus que ravie : C'est un collège très dynamique, je suis contente que mes filles June et Satine puissent continuer à pratiquer la musique pendant le confinement, et mettre en valeur leurs apprentissages. Les deux jeunes filles sont en effet scolarisées dans la classe CHAM (Classe à Horaires Aménagés Musique), qui propose des horaires aménagés aux élèves inscrits au conservatoire de musique.

Ça a permis de recréer un  lien social et une cohésion de groupe entre tous les élèves et leur professeur de musique, poursuit Sabine Pluvinage, la maman de Simon, élève de 6ème. Mon fils m'a dit qu'il chantait comme une casserole mais il a relevé le défi malgré tout, sans se filmer. L'essentiel, c'est qu'il ait participé à sa manière ainsi que tous les autres, un grand bravo à eux !

Et le professeur d'ajouter : J'ai reçu des sons d'élèves d'ordinaire timides en classe, qui ont osé se lancer, ça m'a agréablement surpris.

Il réfléchit déjà à l'enregistrement d'une seconde chanson dans les prochaines semaines... Affaire à suivre !

Pour aller plus loin