EMPLOI , ENVIRONNEMENT | FLANDRE MARITIME
14 janvier 2021

Chez Coud'pouce, on revalorise l'humain et le textile

Basée à Coudekerque-Branche, l'association Coud'pouce emploie une trentaine de salariés en insertion, dont une majorité d'allocataires du RSA. La solidarité et le développement durable sont au cœur de son action.

Quand on franchit la porte de Coud'pouce, on entre dans un grand hangar aux allures de magasin de vêtements. Musique d'ambiance, portants bien agencés, cintres soigneusement ordonnés, etc, il faut se pencher sur les petits prix des étiquettes pour réaliser qu'on est dans une friperie, tant tout est agencé comme dans une véritable boutique où il fait bon chiner.

Solidarité et "upcycling"

Créée en 2008, l'association emploie une trentaine de salariés en insertion professionnelle encadrés par 8 permanents. Laurent Vanrechem, co-fondateur de la structure, en est aujourd'hui le directeur.

Pour notre chantier d'insertion, nous avons fait le choix du support textile car le Dunkerquois est un territoire très industrialisé dans lequel le taux de chômage féminin est particulièrement élevé. 75% de nos salariés sont des femmes, comme la majorité de notre clientèle, explique-t-il.

Tout part de la collecte réalisée quotidiennement grâce aux dons déposés par les habitants dans les conteneurs disposés dans de nombreuses communes autour de Dunkerque. Chaque année, 330 tonnes de vêtements sont ainsi sauvés de la poubelle par Coud'pouce ! 

Ramassage, tri, cintrage, étiquetage, mise en rayon : les salariés de l'association sont polyvalents et c'est ce qui plait notamment à Orlane, employée depuis un an.

Ici j'apprends plein de choses et l'association m'a remise sur le chemin du travail. Ça fait du bien de savoir pourquoi on se lève le matin ! Passé 50 ans ce n'est pas facile de retrouver un emploi mais je suis motivée car je ne veux pas vivre des minimas sociaux. Chez Coud'pouce, on est suivi et soutenu.

Accompagner et professionnaliser

L'objectif de l'association est bien de professionnaliser ses salariés pour leur permettre de retrouver un emploi pérenne. Nos salariés ont un contrat de travail mais aussi un contrat moral avec nous : ils doivent réaliser des démarches pour retourner sur le marché du travail , précise Laurent Vanrechem. Nous les accompagnons pour trouver des formations, réaliser des immersions en entreprise et lever les freins à l'emploi.

Coud'pouce dispose aussi de son propre atelier de création et de retouches, avec tissuthèque et couturiers en insertion mais avec de solides compétences en couture. Pendant le premier confinement, il en est sorti 30 000 masques ! 

Du haut de ses 12 ans, le chantier d'insertion entend bien ne pas s'arrêter en si bon chemin. Donner une seconde vie à d'autres matériaux, proposer un café couture, créer un tiers-lieu ambiance 70's, impliquer le voisinage, étendre la collecte en Flandre intérieure... les projets ne manquent pas pour continuer à donner un coup de pouce à l'emploi et au développement durable sur le territoire.

Les chiffres

Coud'pouce a signé une convention triennale avec le Département pour accompagner chaque année 22 allocataires du RSA. En 2020, l'association a enregistré 43% de sorties positives (entrée en formation ou retour à l'emploi).

Crédits photo : © Département du Nord, D. Lampla

Pour aller plus loin

Retour au sommet